← Retour vers le portail de l'école élémentaire                                                                   Dimanche, 21 Avril 2019                      

Chorale

 

Mademoiselle
Qui passez sans souci
Dans vos rêves
Bien plus bleus que la vie
J'irais même
Vous chanter sous la pluie
Tant vos rêves
Font le jour de mes nuits

Mademoiselle
Tout cela n'est qu'un jeu
Je vous aime
N'y voyez que du feu

Le plus beau jour
Est celui d'aujourd'hui
Tous les toujours
Ne riment qu'avec ennui

 

Musique : reprendre à 2 min 20s

Mademoiselle
Qui passez sans souci
Dans vos rêves
Bien plus bleus que la vie
J'irais même
Vous chanter sous la pluie
Tant vos rêves
Font le jour de mes nuits

Mademoiselle
Tout cela n'est qu'un jeu
Je vous aime
N'y voyez que du feu
Le plus beau jour
Est celui d'aujourd'hui


Tous les toujours
Ne riment qu'avec ennui
Oh! Tous les toujours
Ne riment qu'avec ennui...
Oh! Tous les toujours
Ne riment qu'avec ennui...

 

La Seine (Vanessa Paradis, Matthieu Chedid), Un monstre à Paris

Elle sort de son lit
Tellement sure d'elle
La Seine, la Seine, la Seine
Tellement jolie elle m'ensorcelle
La Seine, la Seine, la Seine
Extralucide la lune est sur
La Seine, la Seine, la Seine
Tu n'es pas saoul
Paris est sous
La Seine, la Seine, la Seine

Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi
On s'aime comme ça, la Seine et moi
Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi
On s'aime comme ça la Seine et moi

Extralucide quand tu es sur
La Seine, la Seine, la Seine
Extravagante quand l'ange est sur
La Seine, la Seine, la Seine

Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi
On s'aime comme ça, la Seine et moi
Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi
On s'aime comme ça la Seine et moi

Sur le Pont des Arts
Mon cœur vacille
Entre deux eaux
L'air est si bon 
Cet air si pur
Je le respire
Nos reflets perchés
Sur ce pont

On s'aime comme ça la Seine et moi
On s'aime comme ça la Seine et moi
On s'aime comme ça la Seine et moi
On s'aime comme ça la Seine et moi

Mistral gagnant (Renaud)

A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu'y en a
Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra
En serrant dans ma main tes p'tits doigts
Pi donner à bouffer à des pigeons idiots
Leur filer des coups d'pied pour de faux
Et entendre ton rire qui lézarde les murs


Qui sait surtout guérir mes blessures
Te raconter un peu comment j'étais, mino
Les bombecs fabuleux qu'on piquait chez l'marchand
Car-en-sac et Mintho caramels à un franc
Et les Mistral gagnants

A marcher sous la pluie cinq minutes avec toi

Et regarder la vie tant qu'y en a
Te raconter la terre en te bouffant des yeux
Te parler de ta mère un p'tit peu
Et sauter dans les flaques pour la faire râler
Bousiller nos godasses et s'marrer
Et entendre ton rire comme on entend la mer


S'arrêter, repartir en arrière
Te raconter surtout les carambars d'antan et les coco-boers
Et les vrais roudoudous qui nous coupaient les lèvres et nous niquaient les dents
Et les Mistral gagnants

A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Regarder le soleil qui s'en va
Te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fous
Te dire que les méchants c'est pas nous

Que si moi je suis barge ce n'est que de tes yeux
Car ils ont l'avantage d'être deux
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
Que s'envolent les cris des oiseaux
Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie et l'aimer même si
Le temps est assassin et emporte avec lui
Les rires des enfants et les mistral gagnants

Et les mistral gagnants

Louanne : Si t'étais là

ZAZ : Je veux

 

Donnez-moi une suite au Ritz, je n'en veux pas!
Des bijoux de chez Chanel, je n'en veux pas!
Donnez-moi une limousine, j'en ferais quoi, papalapapapala
Offrez-moi du personnel, j'en ferais quoi?
Un manoir à Neufchatel, ce n'est pas pour moi
Offrez-moi la Tour Eiffel, j'en ferais quoi, papalapapapala

 

Je veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur
Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur
Moi j'veux crever la main sur le cœur, papalapapapala
Allons ensemble, découvrir ma liberté
Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité

 

J'en ai marre de vos bonnes manières, c'est trop pour moi!
Moi je mange avec les mains et j'suis comme ça!
J'parle fort et je suis franche, excusez-moi!
Finie l'hypocrisie moi j'me casse de là!

J'en ai marre des langues de bois!
Regardez-moi, toute manière j'vous en veux pas
Et j'suis comme ça (j'suis comme ça) papalapapapala

Je veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur
Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur
Moi j'veux crever la main sur le cur, papalapapapala
Allons ensemble, découvrir ma liberté
Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité

Je veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur
Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur
Moi j'veux crever la main sur le cœur, papalapapapala
Allons ensemble, découvrir ma liberté
Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité

Je veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur
Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur
Moi j'veux crever la main sur le cœur, papalapapapala
Allons ensemble, découvrir ma liberté
Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité


6618 visites


Nouvelles

 

 

 

Site de la classe de CM1 ABC - École élémentaire du lycée français de Stockholm